Director’s word

Director's word

La restructuration de l’Agence Thématique de Recherche en Sciences Sociales et Humaines (ATRSSH) s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle vision du MESRS à travers la DGRSDT qui réévalue la place des sciences humaines et sociales dans le domaine de la recherche.

Aujourd’hui, en dépit de la multiplicité et la diversité des compétences individuelles au niveau des universités et des centres de recherche, la pratique de la recherche en SHS est encore au stade embryonnaire : elle reste incapable d’élaborer des problématiques pertinentes et de produire un discours cohérent et renouvelé des savoirs dans ce domaine.  Ainsi, si la production universitaire est en constante croissance, elle ne donne pas lieu au résultat escompté, car réduite à un questionnement individuel sans suite en marge d’une approche globale sous-tendue par une vision et une stratégie à long terme.

D’autre part, la fragmentation artificielle dans ce domaine a créé un cloisonnement stérile entre spécialités, obstacle à une mise en perspective d’une démarche globalisante, creusant ainsi graduellement un fossé entre le monde universitaire et l’environnement socio économique, comme le confirme la discrétion de la présence des experts en sciences humaines et sociales dans le débat public.

La prise en charge réelle des mutations socio économiques, politiques, technologiques ainsi que les questions identitaires et mémorielles qui traversent notre société, nous obligent à concevoir de nouveaux paradigmes qui s’émancipent de ceux préétablis dans des contextes différents en  faisant émerger les compétences existences et en formant de nouvelles. Tel est le défit que nous devons relever.

Par conséquent, l’équipe de l’agence est déterminée à réinscrire les dynamiques de recherche dans la réalité socioculturelle de notre pays, et à les accompagner à l’échelle nationale et internationale et ce, à travers ce qui suit :

  • Accompagner et soutenir les entités de recherche et faciliter leurs activités, notamment en collaborant avec elles dans l’élaboration des bilans périodiques et d’une cartographie prospective des priorités de recherche.
  • Œuvrer à garantir une recherche de qualité et revoirles mécanismes d’évaluation et d’accompagnement de ses résultats, ainsi qu’à sa valorisation.
  • Œuvrer à encourager les approches collectives, repenser les processus de construction des questionnements et des problématiques de recherche, et à intensifier les réseaux thématiques.
  • Travailler davantage à la valorisation du projet doctoral, notamment dans le cadre des entités de recherche, ainsi qu’à l’encouragement des chercheurs en sciences humaines et sociales à maitriser les outils méthodologiques et à maîtriser les langues étrangères.
  • Œuvrer à la création d’un espace scientifique collaboratif auxniveauxnational et international.
  • Travaillerà la réalisation d’une communication institutionnelle transparente et réfléchie avec tous les chercheurs et entités de recherche, ainsi qu’à la construction d’une plateforme numérique interactive accessible à tous les acteurs,

Je reste profondément convaincu que cette feuille de route portera ses fruits si celle-ci est fondée sur une construction approfondie de notre savoir, une véritable collaboration, portée par un engagement sincère de notre communauté.

                                                                                                                                                     Le Directeur

                                                                                                                                                Pr. Youcef Aibeche